Considérations clés pour 2024 : Tendances et défis technologiques

Équipe de rédaction de Getronics

Dans cet article :

Dans un monde où l'incertitude prévaut, il est crucial de gérer efficacement les opportunités et d'utiliser les outils disponibles, et la technologie s'apprête à jouer un rôle central pour favoriser l'efficacité et le progrès des entreprises. En explorant les tendances technologiques de 2024, nous nous concentrerons sur l'IA générative, les défis de la cybersécurité, l'évolution des plateformes No-Code et les obstacles environnementaux qui ont un impact sur l'industrie technologique. 

Explorer les tendances technologiques de 2024

Révéler la puissance de l'IA générative et résoudre les problèmes de biais 

Gartner prévoit une croissance de 8 % des dépenses informatiques, qui atteindront 5 100 milliards de dollars en 2024, dont une part importante sera consacrée à l'intelligence artificielle (IA). L'IA générative, en particulier, gagne du terrain, offrant aux entreprises les moyens d'améliorer leur efficacité opérationnelle et d'acquérir un avantage concurrentiel. Toutefois, les nouvelles possibilités offertes par l'IA générative s'accompagnent de défis, notamment en ce qui concerne la gestion des biais au sein des solutions d'IA. Selon Gartner, les entreprises qui gèrent efficacement la confiance, le risque et la sécurité de l'IA (AI TRiSM) seront mieux placées pour mener à bien les nouveaux développements. 

L'accessibilité croissante de l'IA générative à divers publics signifie que toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, et même les citoyens (en théorie) peuvent devenir des sources et des utilisateurs de l'IA. Cela oblige les gouvernements et les autorités publiques à formuler de nouvelles réglementations, une tendance qui commence déjà à se dessiner. 

Dans le domaine de l'IA générative, on s'attend à ce que les applications intelligentes continuent à incorporer des données externes de manière organique pour améliorer leurs fonctionnalités sans avoir besoin d'outils de veille stratégique indépendants. L'objectif est que ces applications apprennent du comportement de l'utilisateur, en s'adaptant et en personnalisant les expériences. 

Cette progression implique un investissement important dans la cybersécurité. Les données de l'ISG indiquent que les menaces liées à l'IA constituent une préoccupation majeure pour plus de la moitié des responsables de la sécurité des entreprises au cours des deux prochaines années. Les entreprises se préparent à réagir en formant leurs équipes et en adoptant de nouvelles technologies de sécurité. 

Un avenir où nos voitures décideront de manière autonome de leurs besoins en carburant ou où des avatars s'occuperont des transactions financières se profile à l'horizon. Gartner prévoit que d'ici 2028, les clients-machines entraîneront une obsolescence de 20 % des offres numériques. 

La révolution No-Code et le boom du Big Data : façonner l'automatisation et la dynamique de l'information 

Dans le domaine de l'automatisation, la mise en œuvre d'applications No-Code, connues pour offrir une plus grande efficacité des ressources, des expériences client personnalisées et des capacités d'analyse de données complexes et de prédiction, devrait se poursuivre. Selon le Quandary Consulting Group, jusqu'à 77 % des demandes de développement d'applications ne peuvent être satisfaites en raison d'une pénurie de personnel qualifié, une lacune que la technologie No-Code vise à combler. 

D'autre part, jetons un coup d'œil à l'industrie des données ou au Big Data. Selon ResearchAndMarkets, ce secteur devrait potentiellement représenter 353,9 milliards de dollars d'ici à 2030, ce qui incitera les entreprises à investir dans les infrastructures, cloud, et les systèmes de traitement des données. 

Il est évident que la génération de grandes quantités de données est rendue possible par le Cloud. Deloitte estime que le monde générera 149 zettaoctets de données d'ici 2024. Selon MarketsandMarkets, l'industrie mondiale du cloud devrait croître de 16 % en 2024, pour atteindre 727,6 milliards de dollars. La souveraineté du cloud, qui garantit que le stockage des données est conforme aux lois du pays propriétaire des informations, deviendra de plus en plus importante en raison de la valeur croissante des informations hébergées sur le cloud. Les entreprises internationales doivent tenir compte du fait que dans cet environnement réglementaire très dynamique, qui répond à des stratégies géopolitiques parfois contradictoires, la gestion des données est cruciale. 

Équilibrer les impératifs de sécurité et de durabilité 

Les défis en matière de sécurité resteront un élément constant de la planification. Selon Gartner, l'approche CTEM pourrait réduire la vulnérabilité de 67 %. La gestion de l'exposition aux menaces (CTEM) consiste à exposer systématiquement les entreprises aux dangers afin d'évaluer les réponses à ces risques, d'identifier, de quantifier et de hiérarchiser les menaces contre les actifs, et de les atténuer au moyen de pare-feu, de systèmes de détection des intrusions, de politiques de sécurité et d'autres contre-mesures. 

Enfin, face aux défis plus vastes auxquels l'humanité est confrontée en raison du changement climatique, le secteur des technologies de l'information est invité à réduire sa consommation d'énergie, qui représente actuellement 1 % au niveau mondial. L'ISG affirme que les principaux fournisseurs de services cloud investissent dans des outils permettant de suivre leur empreinte carbone, de mettre en place des centres de données économes en énergie et de gérer les déchets électroniques de manière durable. 

Anticiper les perspectives technologiques de 2024 ne consiste pas à deviner ou à parier sur l'une ou l'autre tendance. Cela suppose une analyse de la manière dont le marché de l'offre technologique s'est comporté, en tenant compte des cadres économiques, réglementaires, géopolitiques et culturels dans lesquels les entreprises et les citoyens opèrent. En outre, la prospective doit guider les chefs d'entreprise dans la prise de décisions alignées sur leurs objectifs commerciaux. 

L'innovation axée sur la technologie est plus importante que jamais 

L'innovation technologique, le processus par lequel les entreprises créent de nouveaux produits ou services à l'aide d'outils numériques, a des répercussions considérables au-delà des utilisateurs directs. Elle modifie progressivement les attentes, crée de nouveaux modèles de travail, exige des capacités différentes, transforme les entreprises et les marchés et déclenche des besoins réglementaires. 

Depuis des décennies, les consommateurs bénéficient d'améliorations sans précédent en termes de gains de temps, de prédictions précises des préférences, d'anticipation des demandes et d'engagement réactif face aux opinions et aux demandes. Les industries, allant des services bancaires et financiers à l'agriculture, l'exploitation minière, les soins de santé, le divertissement et les services publics, ont subi des transformations radicales avec le développement croissant de la technologie. 

Ainsi, les offres de services commencent à s'égaliser et les attributs de la qualité requise ou hygiénique, ce qui signifie les normes minimales à partir desquelles l'amélioration commence, augmentent. Les produits et les services deviennent standardisés, ce qui rend la concurrence plus difficile. 

En examinant les tendances technologiques de 2024, nous observons la consolidation de sujets qui évoluent depuis des années, convergeant avec les défis posés par un contexte mondial à crises multiples. L'innovation et la technologie sont des forces essentielles pour combler les lacunes actuelles et jeter les bases d'un avenir meilleur

Équipe de rédaction de Getronics

Dans cet article :

Partager cet article

Articles connexes

Parlez avec l'un de nos experts

Si vous envisagez de créer une nouvelle expérience digitale, quelle que soit l'étape à laquelle vous vous trouvez, nous serions ravis d'échanger avec vous.